Master Class spéciale long-métrage chez Dailymotion !

Réaliser un long-métrage, c’est ambitieux et pas toujours évident, surtout si le budget est serré.

De plus en plus, le financement participatif permet à des films de voir le jour grâce au soutien des communautés de cinéphiles. Depuis ses débuts, touscoprod accompagne les longs-métrages jusqu’à la réussite, ce qui a permis à une trentaine de films financés sur la plateforme de sortir en salle.

Grâce à la Master Class touscoprod spéciale long-métrage, vous connaîtrez tous les secrets pour mener à bien une campagne de financement participatif.

Durant cette matinée de formation, vous rencontrerez des experts du crowdfunding ainsi que des porteurs de projets qui ont réussi leurs campagnes et vous parleront de leur expérience.

Participez en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou suivez la Master Class en live, jeudi 19 décembre à partir de 10h30.

Master Class Live spéciale documentaire !

Vous recherchez des financements pour votre documentaire ou webdoc ?

La master class touscoprod vous donne toutes les clés pour réussir votre campagne de financement participatif en mobilisant vos communautés.

Durant cette matinée de formation, vous rencontrerez des experts du crowdfunding ainsi que des porteurs de projets qui ont réussi leurs campagnes.

Il suffit de vous inscrire ci dessous pour participer. (Limité à un billet par participant. Pensez à renseigner vos coordonnées.)

Vous ne pouvez pas venir ? Pas de problème ! La Master Class sera retransmise en direct sur Dailymotion, rendez-vous à cette adresse :

www.touscoprod.com/masterclass-live

Grâce à notre formation vous découvrirez comment organiser une campagne de souscription sur notre plateforme et comment construire votre communauté sur Internet pour promouvoir votre film.

De nombreux projets ont réussi leur campagne suite à une Master Class, retrouvez-les tous ici !

Alors pourquoi pas vous ? Nous vous y attendons nombreux !!

À très vite !

L’équipe touscoprod

Les bons élèves : Olivier Ducray, Les Anges Anonymes

Olivier Ducray a assisté à l’une des toutes premières Master Class de touscoprod, il y a presque un an. Après avoir vécu par procuration l’aventure Kickstarter de sa compagne, il s’est dit qu’une campagne de crowdfunding ce n’était peut-être pas si facile que ça… Au final, c’est gagné pour lui et pour son film Les Anges Anonymes qui a récolté 17 230€, soit 115% de son objectif de départ !

Après une belle réussite, Olivier revient pour nous sur le rôle de la Master Class dans cette expérience participative.

Tu avais déjà rencontré plusieurs personnes de chez nous, qu’est-ce qui t’as donné envie d’assister quand même à la Master Class ?

J’avais une petite idée de la manière dont fonctionnaient les campagnes de levées de fond parce que ma compagne en avait fait une sur Kickstarter, donc j’avais suivi ça et j’avais vu le boulot que ça représentait et là pour le coup je savais que j’allais être un peu tout seul à la gérer. Même si j’ai un producteur sur ce film, le web c’est pas trop son truc, donc je savais que les réseaux et tout ça allait être moi et je voulais être sûr de bien enchaîner les étapes dans le bon ordre, de bien m’y prendre etc…

Et tu étais satisfait en sortant de la Master Class ?

Oui, carrément, c’était très clair, franchement très clair. C’est simple, ça avait tout remis dans l’ordre.

Pendant la campagne tu t’es appuyé sur ce qu’on avait dit en Master Class, tu y a repensé ?

Oui, j’avais pris pas mal de notes et bien sûr ça m’a servi. Notamment y a des idées fortes comme celle des cercles, ça je pense que c’est des idées assez maîtresses. Sur la communication en général, la manière dont il faut tenir ses réseaux etc. Après pour moi la Master Class c’est sûr c’est un vrai plus en terme de contact, et puis même quand on croit être plus fort que tout le monde, en fait y a tellement de gens qui sollicitent que oui, ça donne des clés dans l’organisation. Maintenant ce n’est pas tout bien sûr, le réseau et la qualité ou l’attractivité du projet font ensuite la différence. Mais au moins s’y prendre correctement, avoir les notions, c’est la base. J’ai envoyé des gens à la Master Class d’ailleurs !

Est-ce que tu avais déjà préparé ton projet avant de venir à la Master Class et est-ce que tu l’a repensé (édito, contreparties… ) après ?

J’avais quand même commencé à ébaucher tout ça, mais je l’ai peaufiné après la Master Class, ça c’est clair. Et puis j’allais oublié de le mentionner mais j’étais avec l’assistante de prod qui pour le coup ne connaissait absolument pas le crowdfunding et qui a appris des tonnes de trucs et elle était hyper contente. Moi je connaissais un peu, je l’avais vécu à distance, mais en effet à la suite de la Master Class on s’est vus, on s’est fait un long point pour peaufiner tout ce qu’on avait commencé.

Donc c’est bien aussi quand on travaille en équipe pour que tout le monde ait les mêmes notions, les mêmes compréhensions des enjeux ?

Oui, carrément, je pense que c’est pas mal d’y aller avec une autre personne. Moi j’ai la chance d’avoir une prod, tout le monde n’a pas de prod quand on démarre à ce stade.

Bref, tu recommandes la Master Class à tous nos futurs porteurs de projets ?

Ah oui oui, clairement, il faut ! Faut pas se croire plus fort que les autres. Moi j’ai eu la chance de le vivre à distance, parce que sinon j’aurais peut-être été plus présomptueux, mais j’ai vu que c’était du travail au quotidien. Et puis c’est fatigant. Mais je garde un bon souvenir de tout ça. Un peu chaud, c’était du boulot en tout cas j’ai essayé de bien tenir le truc. Mais un bon souvenir !

Les bons élèves : Valérie Montmartin, Global Gay

Valérie Montmartin est productrice. Cette année, elle a dirigé d’une main de maître deux campagnes à la suite après avoir suivi la Masterclass touscoprod en février 2013. Global Gay, la première, a levé 10 672€ soit 107% de son objectif de départ, L’Histoire engloutie sous la mer, la seconde, a atteint 5 250€, 131% de son objectif. Si les deux projets sont des documentaires, les deux campagnes ont été très différentes, retour sur ces expériences.

Qu’est-ce que qui vous a donné envie de participer à la Master Class ?

Le principe même de la Master Class, et le fait que ça soit gratuit. Je trouvais le principe pertinent : en 2h j’étais censée tout comprendre sur comment mener une campagne.

Vous étiez satisfaite à la sortie ? 

Oui, absolument. Maintenant que j’ai mené deux campagnes je pourrais faire des remarques par rapport à mon expérience personnelle, mais globalement c’est bien, ça donne un bon aperçu.

Est-ce que vous aviez déjà préparé votre projet (édito, contreparties… ) avant de venir à la MC et est-ce que vous l’avez repensé après ?

Non, moi le projet était déjà très clair dans ma tête, le projet de film. Mais le projet de campagne pas du tout, donc je l’ai pensé à la suite de la Master Class. C’est la Master Class qui m’a permis de me dire «voilà, on fera ça, on aménagera telle vidéo» donc c’est avec la Master Class que j’ai construit la campagne.

Est-ce que pendant la campagne, au moins la première, vous avez repensé à ce que vous aviez entendu en Master Class ? 

Oui, j’ai pris des notes pendant la Master Class, et c’est vrai que pendant la campagne je me suis référée à mes notes. J’ai repensé notamment à la question de faire évoluer les contreparties ou pas, comment les faire évoluer, je suis plus retournée vers le site pour voir d’autres campagnes et voir comment les autres animaient la leur pour avoir d’autres exemples et qu’éventuellement ça m’inspire. Mais je crois que la Master Class sert vraiment au démarrage, à la mise en place de la campagne. Après de comprendre comment on mène à bien une campagne ça vient en la faisant et en essayant aussi de communiquer avec vous, les équipes, et ça c’est plus simple après la rencontre en Master Class.

Qu’est-ce que vous retenez de cette expérience ?

Au point de départ d’une campagne, quelle qu’elle soit, il y a toujours l’entourage. Et le principe des cercles qui avait été montré lors de la Master Class est vrai. Et si on ne sort pas de son premier cercle d’amis etc., on ne peut pas réussir. Pour faire une bonne campagne, il faut avoir un bon réseau et des super contreparties. Sur Global Gay on n’avait pas de très bonnes contreparties mais on ne pouvait pas en avoir, sur un documentaire c’est compliqué, sauf si y a une thématique comme pour L’Histoire engloutie sous la mer. Là on avait cherché un partenaire qui est la Fédération Française de Plongée qui nous a donné des cadeaux qu’on a mis en contreparties. Ce n’était pas si dur de réussir la campagne de L’Histoire engloutie sous la mer parce qu’on avait des super contreparties, et au contraire c’était très dur d’arriver à 10 000€ pour Global Gay.

Donc les contreparties sont essentielles à la réussite du projet ?

Tout à fait. Les proches donnent parce que c’est nous, après ils élargissent avec des gens qu’ils arrivent à convaincre sur le projet, typiquement Global Gay c’est un sujet auquel on adhère ou pas, mais après j’ai eu du mal à élargir parce que les contreparties n’étaient pas super. Donc j’ai dû faire adhérer les gens que sur l’idée du film, et c’est comme si ça m’enlevait une jambe, j’ai fait la campagne un peu à cloche-pied. Sur L’Histoire engloutie sous la mer on avait deux jambes : on avait le principe même de raconter l’histoire des épaves, donc les plongeurs, les gens qui s’intéressent à la mer etc. allaient enfin avoir l’histoire de ces épaves dans la rade de Marseille, et la deuxième c’était que de toute façon les contreparties coûtaient moins chères que si on les achetaient ailleurs, du coup c’était beaucoup plus simple. Si on n’avait dû convaincre que sur le contenu éditorial du projet, on n’aurait pas réussi à atteindre les 100%, je trouve que c’est un bon exemple du rôle de la contrepartie. Pour mener une campagne il faut aussi être dégourdi, aller voir ses copains pour avoir des offres comme ça, faut quand même avoir des contreparties qui font dire aux gens « c’est cool de mettre de l’argent, j’ai un vrai truc en contrepartie ». Ca c’était très sympa et je referai des campagnes, mais pour moi la réflexion maintenant tourne vraiment sur la contrepartie.

Envie de participer à la Masterclass vous aussi ?

Inscrivez-vous !

Master Class d’Halloween chez Dailymotion !

Vous recherchez des financements pour votre projet audiovisuel ?

La master class touscoprod vous donne toutes les clés pour réussir votre campagne de financement participatif en mobilisant vos communautés.

Durant cette matinée de formation, vous rencontrerez des experts du crowdfunding ainsi que des porteurs de projets qui ont réussi leurs campagnes.

Participez en vous inscrivant gratuitement ici ou suivez la master class en live sur Dailymotion, jeudi 24 septembre à partir de 10h30.

Il suffit de vous inscrire ci dessous pour participer. (Limité à un billet par participant. Pensez à renseigner vos coordonnées.)

Vous ne pouvez pas venir ? Pas de problème ! La Master Class sera retransmise en direct sur Dailymotion, rendez-vous à cette adresse :

www.touscoprod.com/masterclass-live

Grâce à notre formation vous découvrirez comment organiser une campagne de souscription sur notre plateforme et comment construire votre communauté sur Internet pour promouvoir votre film.

Des projets comme Secret Toys, ont pu mettre toutes les chances de leur côté et réussir leur campagne en passant par l’étape Master Class.

Alors pourquoi pas vous ? Nous vous y attendons nombreux !!

À très vite !

L’équipe touscoprod

Participez à la Master Class Touscoprod !

masterclass

Les Master Class Touscoprod, c’est l’occasion pour vous de vous lancer dans l’aventure du crowdfunding avec toutes les cartes en main.

C’est pourquoi Touscoprod vous propose une Master Class 2 mercredis par mois à 10 heuresL’entrée est libre sur inscription (capacité limitée à 20 personnes).

Pour connaître les dates de nos prochains workshops, suivez-nous sur Facebook ou sur ce blog

Grâce à notre formation vous découvrirez comment organiser une campagne de souscription sur notre plateforme et comment construire votre communauté sur Internet pour promouvoir votre film.

De nombreux projets ont réussi leur campagne suite à une Master Class, retrouvez-les tous ici !

Alors pourquoi pas vous ? Nous vous y attendons nombreux !!

À très vite !

L’équipe touscoprod

 

Master Class exceptionnelle aux Studios Singuliers !

Master class aux Studios Singuliers

Les Master Class touscoprod, c’est l’occasion pour vous de vous lancer dans l’aventure du crowdfunding avec toutes les cartes en main.

C’est pourquoi touscoprod vous propose une Master Class Exceptionnelle le mercredi 13 mars à 10 heures aux Studios Singuliers au 110, rue des poissonniers, Paris 18.

Il suffit de vous inscrire ci dessous pour participer.

Grâce à notre formation vous découvrirez comment organiser une campagne de souscription sur notre plateforme et comment construire votre communauté sur Internet pour promouvoir votre film.

Des projets comme Secret Toys, on pu mettre toutes les chances de leur côté et réussir leur campagne en passant par l’étape Master Class.

Alors pourquoi pas vous ? Nous vous y attendons nombreux !!

À très vite !

L’équipe touscoprod

 

7ème conférence : Des contreparties créatives pour booster sa campagne de crowdfunding

Si la qualité de la vidéo de présentation joue un rôle primordial dans le succès d’une campagne de crowdfunding, l’originalité des contreparties est un atout considérable. Proposer au moins 5 contreparties, augmentent vos chances de réussite de 15%. Deux porteurs de projet qui se sont lancés dans l’aventure du financement participatif aux côtés de touscoprod sont venus partager avec nous leur expérience.


 

Nous avons reçu Cédric Edy, producteur pour DLC Production et porteur du projet « L’Approche », une série de fiction sur le thème du fantastique et du paranormal. Ses contreparties originales et créatives ont permis au projet d’atteindre 125% de son objectif initial, soit 2 600€ en 1 mois !

 

Louise Dautheribes McKerl, jeune réalisatrice et porteur du projet « L’Avant Scène », un court-métrage en campagne sur touscoprod.

Pour prendre conscience de l’intérêt des contreparties, il est important de comprendre qui sont les personnes qui souscrivent à ces contreparties. Parmi vos coprods, il y a bien sûr votre famille, vos amis, les amis de vos amis… puis par la suite, votre troisième cercle : tous les gens que vous ne connaissez pas et qui n’ont encore aucune connaissance de votre super projet.

Ce troisième cercle est composé de consommateurs – ou dans votre cas plutôt de cinéphiles – qui veulent s’impliquer dans la conception, l’amélioration, la promotion et même le financement de votre projet. Ces consommateurs sont appelés des « presumers » : ils sont prêts à payer plus pour avoir la primeur, pour avoir accès à des éditions limitées ou à des avant-premières par exemple. Un dialogue, en ligne et hors ligne, s’installe alors entre les presumers et les porteurs de projets : la circulation de l’information, l’échange, se font sans obstacle.

Pour les coprods, les contreparties sont souvent un souvenir de l’aventure qu’ils ont vécu aux côtés d’un porteur de projet ou l’occasion de vivre une expérience hors du commun : leurs premières motivations étant la réussite de votre projet, la participation à un projet auquel ils croient et leur passion pour le cinéma. Proposer une « gamme » de contreparties, c’est donner la possibilité à chacun de participer à hauteur de ses moyens et de son implication dans le projet. Une autre qualité indispensable aujourd’hui pour faire la différence : l’originalité de vos contreparties ! Tout en restant cohérentes avec le projet, des contreparties originales vont vous permettre de convaincre les internautes de votre créativité et vont valoriser d’autant plus leur générosité.

Quelques idées créatives ? Des goodies, des invitations aux projections, sur le tournage ou à un verre avec l’équipe du film, le carnet du réalisateur, nommer un personnage de votre film avec le nom du coprod, une box surprise, une contrepartie offerte en fonction d’un objectif ; ou comme Cédric Edy, pour 95€ : le statut de coproducteur d’honneur, comprenant un shooting offert avec l’héroïne de « L’Approche » ainsi que l’invitation à la soirée de projection à Paris, avec l’arrivée dans la limousine des comédiennes et de l’équipe de production». L’équipe de la série a eu la bonne idée de proposer cette contrepartie en fin de campagne pour rebooster les souscriptions.

Autre stratégie qui fonctionne : proposer des contreparties limitées. Cette notion d’exclusivité donne plus de valeur à la contrepartie. Sous les bons conseils de Cédric, Louise Dautheribes McKerl a développé deux contreparties limitées : un accès VIP aux coulisses du tournage de « L’Avant Scène » pendant une demi-journée ou encore, la participation en tant que figurant au tournage.

Porteurs de projet, vous êtes tous des créatifs, soyez le dans vos contreparties !

Conférence « Des contreparties créatives, un atout à ma campagne de crowdfunding »

Rendez votre projet encore plus séduisant avec des contreparties sexys !
Venez participer à notre prochaine conférence ce mercredi 21 novembre dans nos locaux, où nous vous accueillons dès 9h30.

Nos invités vous montrerons qu’avec un peu d’idées et de créativités vous pouvez faire toute la différence !

Inscrivez-vous ci-dessous, les places sont limitées.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, venez interagir lors de la retransmission en direct de la conférence, à 10h sur Facebook, par ici.

Nous vous attendons avec enthousiasme,

L’équipe touscoprod
40 rue de Paradis, 75010 Paris
2ème étage, bâtiment C