Master Class spéciale long-métrage chez Dailymotion !

Réaliser un long-métrage, c’est ambitieux et pas toujours évident, surtout si le budget est serré.

De plus en plus, le financement participatif permet à des films de voir le jour grâce au soutien des communautés de cinéphiles. Depuis ses débuts, touscoprod accompagne les longs-métrages jusqu’à la réussite, ce qui a permis à une trentaine de films financés sur la plateforme de sortir en salle.

Grâce à la Master Class touscoprod spéciale long-métrage, vous connaîtrez tous les secrets pour mener à bien une campagne de financement participatif.

Durant cette matinée de formation, vous rencontrerez des experts du crowdfunding ainsi que des porteurs de projets qui ont réussi leurs campagnes et vous parleront de leur expérience.

Participez en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou suivez la Master Class en live, jeudi 19 décembre à partir de 10h30.

Master Class d’Halloween chez Dailymotion !

Vous recherchez des financements pour votre projet audiovisuel ?

La master class touscoprod vous donne toutes les clés pour réussir votre campagne de financement participatif en mobilisant vos communautés.

Durant cette matinée de formation, vous rencontrerez des experts du crowdfunding ainsi que des porteurs de projets qui ont réussi leurs campagnes.

Participez en vous inscrivant gratuitement ici ou suivez la master class en live sur Dailymotion, jeudi 24 septembre à partir de 10h30.

Il suffit de vous inscrire ci dessous pour participer. (Limité à un billet par participant. Pensez à renseigner vos coordonnées.)

Vous ne pouvez pas venir ? Pas de problème ! La Master Class sera retransmise en direct sur Dailymotion, rendez-vous à cette adresse :

www.touscoprod.com/masterclass-live

Grâce à notre formation vous découvrirez comment organiser une campagne de souscription sur notre plateforme et comment construire votre communauté sur Internet pour promouvoir votre film.

Des projets comme Secret Toys, ont pu mettre toutes les chances de leur côté et réussir leur campagne en passant par l’étape Master Class.

Alors pourquoi pas vous ? Nous vous y attendons nombreux !!

À très vite !

L’équipe touscoprod

Participez à la Master Class Touscoprod !

masterclass

Les Master Class Touscoprod, c’est l’occasion pour vous de vous lancer dans l’aventure du crowdfunding avec toutes les cartes en main.

C’est pourquoi Touscoprod vous propose une Master Class 2 mercredis par mois à 10 heuresL’entrée est libre sur inscription (capacité limitée à 20 personnes).

Pour connaître les dates de nos prochains workshops, suivez-nous sur Facebook ou sur ce blog

Grâce à notre formation vous découvrirez comment organiser une campagne de souscription sur notre plateforme et comment construire votre communauté sur Internet pour promouvoir votre film.

De nombreux projets ont réussi leur campagne suite à une Master Class, retrouvez-les tous ici !

Alors pourquoi pas vous ? Nous vous y attendons nombreux !!

À très vite !

L’équipe touscoprod

 

Master Class exceptionnelle aux Studios Singuliers !

Master class aux Studios Singuliers

Les Master Class touscoprod, c’est l’occasion pour vous de vous lancer dans l’aventure du crowdfunding avec toutes les cartes en main.

C’est pourquoi touscoprod vous propose une Master Class Exceptionnelle le mercredi 13 mars à 10 heures aux Studios Singuliers au 110, rue des poissonniers, Paris 18.

Il suffit de vous inscrire ci dessous pour participer.

Grâce à notre formation vous découvrirez comment organiser une campagne de souscription sur notre plateforme et comment construire votre communauté sur Internet pour promouvoir votre film.

Des projets comme Secret Toys, on pu mettre toutes les chances de leur côté et réussir leur campagne en passant par l’étape Master Class.

Alors pourquoi pas vous ? Nous vous y attendons nombreux !!

À très vite !

L’équipe touscoprod

 

Benjamin, candidat du cinéma qui rassemble

Benjamin fait maintenant partie des 5 candidats retenus pour le 2ème tour de notre élection du président du festival Les étoiles touscoprod. Le festival 100% communautaire. Il répond à notre interview électorale !

Vos papiers svp ! Benjamin NAVET, 30 ans, Chargé d’Etude Merchandising, Levallois-Perret (92).

Ton meilleur souvenir cinéma ? Je n’évoquerai pas un film en particulier mais une séance de cinéma. Cela remonte au début de l’année 1998, j’avais 15 ans. Le film est sans surprise le carton de cette fin de siècle, Titanic. Ce n’est pas le film en lui-même qui me laisse le plus de souvenir, mais le fait que mon grand père m’avait accompagné au cinéma de Franconville (Val d’Oise) pour assister à la séance. Aujourd’hui décédé, nous avions rarement été au cinéma que tous les deux. En général nous regardions ensemble des westerns à la télé. Il s’agit là de l’un de mes plus beaux souvenirs d’une séance dans les salles obscures.

Un film que tu aurais voulu ne jamais avoir vu ? Il n’y a pas beaucoup de films (que j’ai vu) que je déteste totalement. À défaut d’en pointer un du doigt en particulier, je dénoncerai donc le dernier film que je regrette d’avoir vu au cinéma. Il s’agit du dernier opus Asterix et Obélix au service de sa Majesté. Sans grand intérêt, cet énième épisode d’Asterix ne m’a pas fait rire et il y a pleins d’autres films que j’aurai dû aller voir à la place. N’ayant pas vu l’avant dernier Asterix dont la critique était déjà mauvaise, j’ai voulu donner sa chance à celui-ci. J’ai eu tort.

Le festival Les étoiles touscoprod est un festival 100% communautaire, pourquoi voter pour toi, candidat du « cinéma qui rassemble » ? Adepte de tous les genres de films, je suis pour la diversité du cinéma. Je suis pour un cinéma qui raconte des histoires, sans forcément avec beaucoup de moyens mais toujours avec respect du spectateur. Je suis pour un cinéma de qualité adressé au plus grand nombre. Il n’y a pas qu’une manière de faire du cinéma, mais il n’y a pas non plus qu’une manière de le regarder. Pour moi regarder un film n’est pas qu’un moyen de passer son temps, ça doit être une expérience. Chaque spectateur doit s’engager et créer une véritable relation avec le film, s’enquérir de son contexte, s’informer des personnes qui l’ont réalisé, etc. En ce sens, je serai le Président du Cinéma qui rassemble les cinéastes et les spectateurs. N’est-ce pas là l’objectif d’un Festival 100% communautaire ? Et puis avoir un Président du jury qui s’appelle Navet, n’est-ce pas insolite et innovant ? + 1 pour toi !

Si tu devais choisir une musique de film pour ta campagne ? Mon choix se porte sur « Sacco et Vanzetti », chanson de Joan Baez nommée « Here’s to you ». Sur une magnifique musique d’Ennio Morricone, les paroles illustrent une histoire lourde de sens, deux anarchistes italiens condamnés injustement à la peine de mort dans les années 20 aux Etats-Unis…

« …Here’s to you Nicolas and Bart, Rest forever here in our hearts. The last and final moment is yours. That agony is your triumph…”

Si tu deviens président, quel couple du cinéma formeriez-vous, toi et ta first lady ? Je ne travaille pas dans une boutique vidéo porno et je ne collectionne pas les photomatons d’inconnus. Elle n’est pas serveuse à Montmartre et son père n’est pas encore tombé amoureux d’un nain de jardin. Pour autant Amélie Poulain et Nino Quincampoix sont une réponse plausible. Ma first lady en Audrey Tautou et moi en Mathieu Kassovitz, pourquoi pas ? Me reste plus qu’à trouver l’épicerie de Jamel… Pour ça, on te souhaite bon courage !

Et pour finir, tu ferais quoi avec 6,33 euros ? (le prix moyen d’un ticket de cinéma. Ndlr) Avec 6,33 euros je n’irai pas au cinéma puisque je dispose déjà d’une carte illimitée. En revanche, même si ce n’est pas un pécule très élevé, cela pourrait me servir de base pour financer un projet touscoprod !!! Ou alors pour m’acheter un sandwich grec complet salade – tomate- oignon sauce mayonnaise avant ma séance de ciné, mais à ce prix là je ne sais pas si j’aurai les frites et la canette avec… La participation à un projet touscoprod est indéniablement un meilleur choix. On trouve aussi !

Votez Benjamin pour le nommer président du jury du festival Les étoiles touscoprod !

Maxime, candidat du vrai cinéma

Maxime fait maintenant partie des 5 candidats retenus pour le 2ème tour de notre élection du président du festival Les étoiles touscoprod. Le festival 100% communautaire. Il répond à notre interview électorale !

Vos papiers svp ! Maxime Mallet, 33 ans, acteur, j’habite dans le 9ème arrondissement de Paris.

Ton meilleur souvenir cinéma ? La fois ou ma voisine de devant s’est retournée a la fin de la séance pour me dire « C’est a cause de tes sales pieds que j’ai senti cette odeur pendant tout le film , c*** ! » J’avais en effet retiré mes chaussures dans le noir pour appuyer mes pieds au dossier. Drôle de meilleur souvenir !

Un film que tu aurais voulu ne jamais avoir vu ? Et bien au risque de diviser l’opinion, mais après tout je ne suis pas le candidat de la langue de bois, Holly Motors de Leos Carax car je me suis bien ennuyé ! Pour ne pas dire fait c*** car ce n’est pas un langage présidentiel et cela risquerait de me faire perdre les voix des catholiques intégristes auxquelles je tiens beaucoup. Ça c’est dit !

Le festival Les étoiles touscoprod est un festival 100% communautaire, pourquoi voter pour toi, candidat du « Vrai cinéma » ? En dehors du travail, je suis gourou extralucide et astigmate je suis donc tout désigné pour présider une communauté ! (Il est évident que moi président je me retiendrai d’abuser des plus jeunes adeptes). Ah ouais, un gourou extralucide et astigmate ?

Si tu devais choisir une musique de film pour ta campagne ? Je choisirai la musique « Pour une poignée de dollars » de Ennio Morricone. J’ai toujours rêvé de faire une entrée sur scène à partir de 00’52 secondes. De plus, le titre représente la modique somme pour laquelle je vends des portraits bénis à mon effigie qui assurent la prospérité (prouvé scientifiquement).

Si tu deviens président, quel couple du cinéma seriez-vous, toi et ta first lady/ ton first boy ? Nous serons Neo et Trinity dans Matrix , parce que ça doit être bon pour la santé de bien se la péter fringué comme ça, au moins une fois .

Et pour finir, tu ferais quoi avec 6,33 euros ? (le prix moyen d’un ticket de cinéma. Ndlr) Il est évident que j’achèterai de quoi manger pour le donner a un nécessiteux.

Votez Maxime pour le nommer président du jury du festival Les étoiles touscoprod !

Antoine, candidat du changement du cinéma

 

Antoine fait maintenant partie des 5 candidats retenus pour le 2ème tour de notre élection du président du festival Les étoiles touscoprod. Le festival 100% communautaire. Il répond à notre interview électorale !

Vos papiers svp ! Antoine Guillot, 23 ans, metteur en scène, éditeur, producteur, à Aix-les-Bains.

Ton meilleur souvenir cinéma ? Theorem de Pasolini dans un petit cinéma d’Annecy à 15 ans à 23h, en étant entré par l’issue de secours parce que je n’avais pas les moyens de payer. Se retrouver en pleine nuit dans ce cinéma à 15 ans, illégitimement, pour voir un tel chef d’œuvre, un ovni, fondateur du Cinéma de demain, de part la narration, le jeu d’acteur et le regard perçant et angoissant de la caméra de Pasolini. Un moment rare, précieux et évidemment inoubliable. Promis, on ne le dira à personne !

Un film que tu aurais voulu ne jamais avoir vu ? 40 jours 40 nuits, c’est tellement ridicule que je me suis forcé à regarder jusqu’à la fin dans l’espoir de voir apparaître une quelconque trame intelligente de scénario…

Le festival Les étoiles touscoprod est un festival 100% communautaire, pourquoi voter pour toi, candidat du «changement au cinéma» ? La société française et le monde entier sont en crise. Une crise financière certes, mais avant tout une crise sociale. Nous avons aujourd’hui besoin d’éléments fédérateurs, de communion, d’expériences et de mouvement communs aux générations d’aujourd’hui.

Nos arrières grands parents avaient la première et la deuxième guerre mondiale. Nos grands parents avaient la deuxième guerre mondiale et celle d’Algérie. Nos parents sont nés pendant la guerre d’Algérie et ont ensuite eu mai 68.

Et nous, génération de jeunes actifs…Aujourd’hui, quelle est notre guerre à nous ? Quelle est l’expérience commune à toute notre génération, expérience qui crée le lien social, la compréhension et la rencontre d’autrui…? Je souhaite pouvoir répondre à cette problématique par la culture. La culture est à mon sens le seul ciment sociétal cohérent pour le XXIème siècle. Avoir en commun la connaissance et la fascination de groupes de rocks, de grands acteurs, de peintres, de danseurs…Réunir tout le monde lors de la fête de la musique, lors du festival de Cannes ou celui d’Avignon…

Moi Président, le cinéma ne nous racontera que des histoires, parce que des artistes ont des choses à nous dire. Moi Président, tout le monde aura accès à la culture cinématographique dès les premières années de scolarité. Moi Président, nous respirerons en tant que spectateur avec l’acteur, parce que c’est lui qui nous fait rêver, et nous n’avons besoin de rien d’autre. Moi Président, le cinéma changera, parce qu’il est temps qu’il soit en adéquation parfaite avec notre temps et l’avenir des générations qui feront le monde de demain. Ah ouais, rien que ça !

Si tu devais choisir une musique de film pour ta campagne ? La musique de ma campagne pour le présidence du jury du festival serait « Kashmir » de Led Zeppelin, reprise par Puff Daddy pour le film Godzilla.

Si tu deviens président, quel couple du cinéma seriez-vous, toi et ta first lady/ ton first boy ? Si je deviens Président je formerai, avec ma first Lady, le couple mythique de Romy Schneider et Alain Delon.

Et pour finir, tu ferais quoi avec 6,33 euros ? (le prix moyen d’un ticket de cinéma. Ndlr)  Avec 6€33 je parierai sur la production d’un film auquel je crois à l’aide de touscoprod évidemment ! What else ?

Votez Antoine pour le nommer président du jury du festival Les étoiles touscoprod !

Lancement du 2ème tour des présidentielles Les étoiles touscoprod !

Le 1er tour de l’élection étant passé, le festival Les étoiles touscoprod vous propose de passer à la vitesse supérieure.

Rappelons le principe de ce nouveau festival 100% communautaire. Les films en compétition sont des films financés grâce à vous, sur touscoprod. Vous élisez vos films préférés, vous choisissez votre président du jury ! C’est VOTRE festival !

Une cinquantaine de prétendants ont participé pour tenter d’accéder au titre de président du jury des étoiles touscoprod. Un seul candidat par slogan pouvait accéder au 2ème tour.

 

Seulement 5 candidats se disputent donc maintenant la place. Pour élire votre président, rien de plus simple :

1- Découvrez les interviews de nos cinq candidats : Antoine, Maxime, Oriane, Florent et Benjamin.

2- « Likez » votre favori avant le 10 janvier 2013, à 12h, sur la page facebook touscoprod.

À vous de jouez, et bon courage aux candidat !

 

7ème conférence : Des contreparties créatives pour booster sa campagne de crowdfunding

Si la qualité de la vidéo de présentation joue un rôle primordial dans le succès d’une campagne de crowdfunding, l’originalité des contreparties est un atout considérable. Proposer au moins 5 contreparties, augmentent vos chances de réussite de 15%. Deux porteurs de projet qui se sont lancés dans l’aventure du financement participatif aux côtés de touscoprod sont venus partager avec nous leur expérience.


 

Nous avons reçu Cédric Edy, producteur pour DLC Production et porteur du projet « L’Approche », une série de fiction sur le thème du fantastique et du paranormal. Ses contreparties originales et créatives ont permis au projet d’atteindre 125% de son objectif initial, soit 2 600€ en 1 mois !

 

Louise Dautheribes McKerl, jeune réalisatrice et porteur du projet « L’Avant Scène », un court-métrage en campagne sur touscoprod.

Pour prendre conscience de l’intérêt des contreparties, il est important de comprendre qui sont les personnes qui souscrivent à ces contreparties. Parmi vos coprods, il y a bien sûr votre famille, vos amis, les amis de vos amis… puis par la suite, votre troisième cercle : tous les gens que vous ne connaissez pas et qui n’ont encore aucune connaissance de votre super projet.

Ce troisième cercle est composé de consommateurs – ou dans votre cas plutôt de cinéphiles – qui veulent s’impliquer dans la conception, l’amélioration, la promotion et même le financement de votre projet. Ces consommateurs sont appelés des « presumers » : ils sont prêts à payer plus pour avoir la primeur, pour avoir accès à des éditions limitées ou à des avant-premières par exemple. Un dialogue, en ligne et hors ligne, s’installe alors entre les presumers et les porteurs de projets : la circulation de l’information, l’échange, se font sans obstacle.

Pour les coprods, les contreparties sont souvent un souvenir de l’aventure qu’ils ont vécu aux côtés d’un porteur de projet ou l’occasion de vivre une expérience hors du commun : leurs premières motivations étant la réussite de votre projet, la participation à un projet auquel ils croient et leur passion pour le cinéma. Proposer une « gamme » de contreparties, c’est donner la possibilité à chacun de participer à hauteur de ses moyens et de son implication dans le projet. Une autre qualité indispensable aujourd’hui pour faire la différence : l’originalité de vos contreparties ! Tout en restant cohérentes avec le projet, des contreparties originales vont vous permettre de convaincre les internautes de votre créativité et vont valoriser d’autant plus leur générosité.

Quelques idées créatives ? Des goodies, des invitations aux projections, sur le tournage ou à un verre avec l’équipe du film, le carnet du réalisateur, nommer un personnage de votre film avec le nom du coprod, une box surprise, une contrepartie offerte en fonction d’un objectif ; ou comme Cédric Edy, pour 95€ : le statut de coproducteur d’honneur, comprenant un shooting offert avec l’héroïne de « L’Approche » ainsi que l’invitation à la soirée de projection à Paris, avec l’arrivée dans la limousine des comédiennes et de l’équipe de production». L’équipe de la série a eu la bonne idée de proposer cette contrepartie en fin de campagne pour rebooster les souscriptions.

Autre stratégie qui fonctionne : proposer des contreparties limitées. Cette notion d’exclusivité donne plus de valeur à la contrepartie. Sous les bons conseils de Cédric, Louise Dautheribes McKerl a développé deux contreparties limitées : un accès VIP aux coulisses du tournage de « L’Avant Scène » pendant une demi-journée ou encore, la participation en tant que figurant au tournage.

Porteurs de projet, vous êtes tous des créatifs, soyez le dans vos contreparties !

6ème Conférence : Réussir ma vidéo de campagne de crowdfunding

Nous savons que faire une bonne vidéo de campagne de crowdfunding permet de multiplier ses chances de succès par deux. Il ne suffit pas de proposer un simple trailer mais bien de créer une vidéo dédiée à sa campagne. Trois intervenants : un porteur de projet touscoprod et deux fondateurs de deux autres plateformes sont venus témoigner de l’importance de cette vidéo tout en apportant leurs conseils.

 

Nous avons reçu Hugo Cierzniak, réalisateur du court-métrage d’animation haut en couleurs « Dip N’Dance». Grâce à sa vidéo claire et rythmée, le projet a réussi a dépassé son objectif initial pour atteindre les 8 380€ en deux mois.

Hortence Garand, fondatrice de la plateforme généraliste Babeldoor.

Fabrice Carrega, fondateur de la plateforme généraliste Arizuka.

 

Une vidéo de campagne de crowdfunding représente tout d’abord la vitrine d’un projet. C’est elle qui permet d’avoir une première bonne impression du projet et de ses créateurs. C’est aussi cet élément qui sera le plus partagé sur les réseaux sociaux et qui permettra donc de mobiliser de nouveaux soutiens (3ème cercle). Elle donnera confiance et envie de participer au projet.

Cette vidéo de campagne de crowdfunding représente ensuite la tribune d’un projet. C’est un moyen pour le porteur de projet de s’adresser directement à ses futurs souscripteurs leur communiquant tout son enthousiasme. Savoir qui se cache derrière un projet est un élément déterminant dans la démarche de souscription.

Envie de vous lancer dans l’aventure crowdfunding ? Voici les conseils qui ont été avancés durant cette conférence. Sur le fond tout d’abord. Cette vidéo doit répondre à plusieurs questions qui permettront aux internautes de comprendre tout de suite de quoi il s’agit et ce en 2-3 minutes maximum, pour ne pas être victime du zapping comme le rappelle Fabrice.

Quoi ? Il s’agit d’un super projet qui fait appel au financement participatif avec tel objectif. Pourquoi ? Pourquoi vous faîtes appel au crowdfunding. À quoi va servir l’argent. Comment ? Comment vous aider : en souscrivant financièrement en échange de contreparties, ou en vous aidant à diffuser cette vidéo. Où ? Sur quelle plateforme les souscripteurs doivent aller. Quand ? Jusqu’à quelle date peut-on souscrire.

Cette vidéo doit par ailleurs être nécessairement concise, claire et convaincante, comme l’a fait ce prof de marketing pour son projet The Icarus Deception qui a levé $40 000 en 3h sur Kickstarter, avec un simple face caméra. Elle doit également rassembler les qualités suivantes : sincère, enthousiasmante, inspirant confiance et créative (c’est d’autant plus vrai pour le secteur audiovisuel). Hugo Cierzniak a ainsi pensé une vidéo de campagne scénarisée en cohérence avec son projet de court-métrage d’animation. Il a su montrer son univers artistique tout en expliquant clairement sa recherche de financement. Sans argent mais en y consacrant une semaine, il a réussi à créer une vidéo virale qui a attiré de nombreux souscripteurs. Des coprods qui se sont peut-être dit « avec un vrai budget, il arrivera surement a nous faire un truc qui déchire ! » (Hugo).

Hortense et Fabrice se rejoignent aussi sur le fait qu’avec peu de moyens on peut réaliser de bonnes vidéos de campagne. Ils insistent sur le fait qu’il faut faire ressentir l’enthousiasme de l’équipe qui se cache derrière un projet. Le futur souscripteur a besoin de savoir qui incarne le projet pour pouvoir lui faire confiance.