Louis déménage

Louis déménage fait partie de ces beaux projets au succès fulgurant. En quelques semaines à peine la barre des 100% est atteinte, preuve d’un engouement très large qui lui permet aujourd’hui, à quelques jours de la fin de la campagne, d’être à 117% de son objectif initial.

4 086€ en 2 mois, 83 coprods, déjà 117% de l’objectif de départ

Jo et Louis, deux jeunes pré-adolescents de 12 ans, font ensemble le chemin pour aller à l’école. C’est la dernière fois, car le lendemain, Louis déménage. Comment vivre la séparation quand on est si jeune, plus tout à fait enfant, pas encore adulte ?

Comment a débuté votre projet Louis déménage  ?

Au départ,  j’étais parti sur l’écriture d’un long métrage. Mais la thématique du deuil convenait mieux à un format court, basé sur la « dernière journée » passée entre deux meilleurs amis. Je connaissais les deux comédiens dont les personnages sont très inspirés de la réalité. Finalement, j’ai écrit le scénario pour eux. Quant à l’équipe technique, j’en ai d’abord parlé à deux amis, qui ont tout de suite accepté de se lancer dans cette aventure, à la base très « artisanale » ! Et puis l’équipe s’est agrandie, avec l’arrivée de Tak Tak Productions…

Se lancer dans la réalisation d’un court-métrage n’est pas toujours facile, avez-vous rencontré des difficultés particulières au début ?

En fait, c’est plutôt l’inverse qui s’est produit, puisque Taktak productions m’a proposé de prendre en main le projet. J’ai eu de la chance, je pense que c’est assez rare… Quant aux jeunes comédiens, je n’ai jamais douté de leur talent.

Comment avez-vous découvert touscoprod ?

Par le projet de Michèle Laroque, et un article sur le crowdfunding, dans Télérama il me semble.

Qu’est-ce qui vous a décidé à présenter votre projet ?

Tak Tak souhaitait tester cette nouvelle forme de participation basée sur d’autres critères que la recherche unique de profit. Je pense que les gens ont été sensibles à l’histoire…

Comment s’est déroulée la campagne, qu’a-t-elle changé à votre film ?

Nous avons tous été surpris de la rapidité des réseaux sociaux à passer l’info… Deux semaines seulement après la publication de la vidéo sur touscoprod, nous avons atteint les 100 % requis. Nous sommes tous très touchés, en premier lieu les deux comédiens qui ont compris que les enjeux sont bien plus importants qu’au départ ! Si la campagne a changé quelque chose, c’est bien à leur niveau…A douze ans, ce n’est pas rien ! Et puis, nous sommes d’autant plus convaincus de la pertinence et l’universalité de l’histoire.

Comment a réagi votre communauté ? Une anecdote ?

Notre entourage proche n’est pas le seul à avoir participé au financement. Certaines personnes ont misé une somme assez importante… Par exemple, une famille d’amis, que j’ai tous remerciés personnellement… sans savoir que seuls les parents avaient participé, et que tous les autres allaient bientôt le faire !

Où en est votre film aujourd’hui et quels sont vos futurs projets ?

Nous tournons début juillet. Le film fera ensuite son chemin de court-métrage, nous ne pouvons pas encore anticiper son avenir ! J’écris actuellement un nouveau scénario, ainsi qu’un spectacle d’humour pour une comédienne.

Pouvez-vous nous parler d’un autre projet sur touscoprod que vous aimez, qui vous interpelle ou que vous soutenez ?

Neverland, de Véronique Parenteau… je lui souhaite beaucoup de réussite. Et puis Global Gay, de Valérie Montmartin, pour le combat qu’il raconte.