Success Story de Secret Toys

Secret Toys fait partie des premiers succès sorti de notre masterclass. Audrey Massimino retente l’aventure du crowdfunding aujourd’hui pour encore améliorer son projet.

Forte de son expérience et en bonne élève, Audrey nous parle de son projet de série et de sa campagne sur touscoprod.

1 354€, 113% de sa jauge en 3 mois grâce 25 coprods.

Secret Toys

  •  Comment a débuté l’aventure Secret Toys ?

Secret Toys a débuté il y a trois ans : je répondais alors à un appel à projet (qui s’est avéré bidon) dont le thème était « les nouveaux comportements sexuels et/ou amoureux ». Je l’ai entièrement remanié il y a quelques mois afin d’alléger les coûts de production.

  • Vous lancer seule dans cette aventure n’a pas dû être facile. Une anecdote ?

Ce n’est jamais facile. Je l’ai d’ailleurs laissé au repos pendant 1 an et demi avant de le reprendre. Mon compagnon qui est chef opérateur sur le film est d’une grande aide. Sans lui, mes rêves les plus fous se retrouveraient au fond d’un caniveau.

  • Comment avez-vous découvert touscoprod ?

Par le biais du festival « c’est trop court » à Nice où touscoprod était présent.

  • Qu’est-ce qui vous a décidé à vous lancer dans cette aventure ?

L’envie folle de faire ce film sans attendre que l’on s’y intéresse.

  • Vous avez participé à l’une des premières master class touscoprod, qu’est-ce que cette formation vous a apporté ?

Des conseils pour faire une bonne campagne, notamment la nécessité de créer une vidéo parlant du projet, et 2% dans ma jauge grâce à la dotation master class.

  • Qu’est-ce que cette campagne a changé à votre court-métrage ?

Mon entourage m’a énormément soutenu mais j’ai pu aussi m’apercevoir que mon projet intéressait d’autres personnes, des inconnus (environ 40%), ce qui signifie que l’idée en elle-même peut intéresser un public plus large. On peut dire aussi que la pression est plus importante. Je  tiens à ce qu’ils soient satisfaits du résultat. Et bien entendu cette campagne m’a simplement permise de faire que secret toys voit le jour, certes avec très peu de moyens (les coprods représentant 80% des fonds) mais une grande envie.

  • Et où en est Secret Toys ?

Secret Toys est en pleine préparation. Le tournage a lieu du 13 au 17 mars et nous relançons une campagne de financement afin de pouvoir avoir une post-prod de qualité. En effet, le budget est en dépassement car nous avons misé sur du matériel de qualité (nous tournons avec la C300) et malgré l’effort des loueurs, faire un court de qualité  avec 8 comédiens et une quinzaine de personnes dans l’équipe est coûteux  Nous devons privilégier des postes comme la régie. Tous oeuvrant généreusement il est nécessaires de bien nourrir tout le monde et de veiller à leur confort.

De plus, la post-production demande des moyens importants car même s’il ne s’agit que d’enveloppes et non de rémunération, chaque poste à un coût  Du montage à l’étalonnage en passant par la musique créée pour le film, les gens ne peuvent travailler à perte.

  • Pouvez-vous nous parler d’un autre projet sur touscoprod que vous aimez, qui vous interpelle ou que vous soutenez ?

Hélas, je n’ai pas du tout le temps de regarder les autres projets en ce moment mais j’y reviendrai souvent et aiderais tout projets qui m’intéressent à hauteur de mes moyens. Le dernier en date où j’ai participé était La fille au Drapeau. Je privilégie les films dont les thèmes me parlent et dans lesquels je sens qu’il y a une possibilité, mais aussi les films qui n’arrivent pas à atteindre la somme désirée alors qu’ils mettent beaucoup d’effort dans leur campagne. D’une manière générale je préfère aider les petits projets. C’est très dur et l’entraide est nécessaire.

Retrouvez la campagne de Secret Toys sur touscoprod.