Crowdfunding et documentaire : une love story sans chichi

Toute l’histoire du documentaire s’est faite autour de ce genre de mobilisations. Il y a cinquante ans, la télévision n’en diffusait pas. Ce sont les projections militantes et les ciné-clubs qui les ont fait vivre. Le crowdfunding, aujourd’hui, encourage l’audace et l’originalité. A sa façon, c’est une forme de contre-pouvoir.

Yves Jeanneau (CEO du festival Sunny Side) dans un article des Inrocks

 

Il y a 5 ans, touscoprod expérimente les premières campagnes de financement participatif pour les projets audiovisuels. Contre toute attente, les documentaires rencontrent l’adhésion du public alors que les autres genres audiovisuels peinent à convaincre.

En juin 2009, Blague à Part, notre premier documentaire, lève plus de 25 000€ auprès des internautes. Un an plus tard, Fin de Concession de Pierre Carles, bat tous les records en collectant plus de 15 000€ en 48 heures et finira sa campagne à plus de 30 000€.

Depuis la liste s’est étoffée. Le documentaire représente actuellement la moitié des projets audiovisuels proposés sur touscoprod. Nous retiendrons le succès en salle de Les Rêves dansants, sur les pas de Pian Bausch, la nomination aux Oscar en 2011 de Waste Land sur l’artiste de Vik Muniz, les deux campagnes menées par Céline Darmayan pour son documentaire Entre leurs Mains, et actuellement En Quête de Sens de Marc de La Ménardière et Nathanaël Coste qui a levé 18 000€ les 10 jours de sa campagne.

Le financement participatif peut représenter entre 10% et la totalité du budget d’un documentaire, mais à cela s’ajoutent d’autres vertus communautaires. Le soutien moral, les aides en nature, le bouche à oreille et l’expertise sont ce que les porteurs de projet retiennent en premier des bénéfices de leur communauté ainsi constituée.

En regardant un peu plus loin, nous pouvons considérer que le crowdfunding converge avec l’écriture transmedia, où l’interaction avec l’audience est au coeur du dispositif narratif.

C’est au porteur du projet de permettre cette perméabilité entre son histoire et son audience. La possibilité laissée au public de choisir son degré d’implication ouvre les portes de l’enrichissement personnel et collectif. Les promesses des campagnes faites aux communautés sont alors fortes : s’engager dans une telle aventure, c’est agir concrètement sur son environnement par la sensibilisation et l’éducation de ses semblables.

Cette «désintermédation» devient ainsi un outil de contre-pouvoir. Contre-pouvoir pour le porteur de projet qui se libère des décisions centralisées pour faire exister son film. Contre-pouvoir pour le public qui impose sa volonté en participant à l’émergence des projets.

touscoprod, part la variété de son catalogue, donne une image en temps réelle des sujets qui nous préoccupent. Il est un indicateur pertinent de ce que sera le paysage audiovisuel de demain, au plus proche des attentes du public.

ll est intéressant de voir qu’après 2008 les sujets traités dénonçaient les travers d’une société malade, alors qu’aujourd’hui se dégage une volonté forte d’apporter des solutions concrètes. Des films comme Le Bonheur au travail, En Quête de Sens, La Blonde qui veut changer le monde, pour n’en citer que trois, ont l’ambition de mettre en marche un changement réel et positif.

Je me réjouis de participer à cet essor et d’apprendre autant au contact de réalisateurs, producteurs et jeunes étudiants qui ont le courage de croire en un monde meilleur. Ils ont ce talents de mettre en image ce qui ne s’écrit pas, ne se voit pas, ne se dit pas. Je les en remercie car ils donnent un sens profond à notre travail.

Matthias Lavaux, cofondateur de touscoprod

touscoprod vous donne rendez-vous au Sunny Side !

Vous recherchez une solution efficace pour financer vos projets audiovisuels ?

Nous vous donnons rendez-vous  sur le stand C3 du 25 au 28 juin pour construire ensemble une communauté prête à soutenir votre projet !

C’est le moment idéal de rencontrer des experts du crowdfunding et de bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour la réussite de votre campagne.
Du dépôt de projet à la conception de la campagne en passant par l’enregistrement de la vidéo de présentation, nous serons là pour vous guider jusqu’à la réussite.

Prenez rendez-vous dès aujourd’hui pour un meilleur accompagnement !
Vous ne trouvez pas de créneau disponible ? Pas de problème! Nous vous accueillons également sans rendez-vous, passez nous voir sur place.